logocphttp://www.20minutes.fr/lyon/1965087-20161121-center-parcs-isere-pourquoi-projet-village-vacances-attise-autant-passions

Une décision cruciale fortement attendue dans les deux camps. Ce mardi, la cour administrative d’appel de Lyon doit se prononcer sur la légalité du Center parcs de Roybon, en Isère, qui suscite depuis des années autant de soutien que d’opposition. Si lors de l’audience du 3 novembre dernier, le rapporteur public de la cour s’est prononcé en faveur de l’annulation des arrêtés autorisant la construction de ce village vacances, rien ne présage de la décision finale des magistrats.
20 Minutes vous explique tout ce qu’il faut savoir sur ce dossier qui a déjà donné lieu à une longue bataille juridique.
De quoi parle-t-on exactement ?
Ce projet de Center parcs de Roybon a été lancé en 2007 par Pierre & Vacances. Il prévoit la construction, sur 150 hectares dans le bois des Avenières dans le massif des Chambaran, d’un millier de cottages, boutiques et restaurants dont une immense bulle transparente chauffée à 29 degrés, avec piscine et jacuzzi. La sortie de terre de ce complexe de loisirs, évaluée à 387 millions d’euros, doit permettre la création de plus de 460 emplois équivalents temps plein.
Lancés à l’automne 2014, les travaux de défrichement du site ont très vite été interrompus après l’irruption de militants qui occupent, depuis, une maison forestière proche du chantier.

Pourquoi est-il contesté ?
Trois associations s’opposent à la construction de ce village vacances : la Fédération Rhône Alpes de protection de la nature (Frapna), la fédération des pêcheurs de la Drôme et l’association de riverains baptisée Pour les Chambrans sans Center parcs. Ce qui fait frémir les opposants, c’est que la moitié de la zone d’emprise du complexe, située au cœur d’un bassin hydrographique important, est constituée de zones humides sensibles. Le devenir des espèces protégées sur ce secteur et la protection des zones humides sont donc les deux freins essentiels à ce projet pour les contestataires.
Quels sont les arguments des défenseurs du projet ?
Le projet s’est aussi attiré de nombreux soutiens, à commencer par les élus locaux, le président du département de l’Isère et le président de la région Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez. Pour le maire de Roybon, la création du complexe serait un énorme atout pour développer l’emploi et l’attractivité touristique sur son territoire. « C’est une opportunité extraordinaire pour la commune et tout l’ouest du département de l’Isère. Il faut qu’il se fasse », a-t-il répété lors de l’audience à Lyon, le 3 novembre. Selon lui, la majorité des habitants de la commune est favorable au projet.

Pour parvenir à faire sortir son « dôme tropical de terre », Pierre & Vacances a également revu sa copie pour limiter l’impact du Center parcs sur l’environnement. Des mesures ont été proposées pour rechercher des sites plus proches du village vacances pour compenser les zones humides détruites. La loi sur l’eau prévoit en effet l’obligation de compenser toute destruction de zone humide, en créant ou en restaurant un milieu naturel comparable à celui détruit deux fois supérieur à la superficie perdue.

 

 

visite école

Construction du groupe scolaire intercommunal

 

 

 
 
Ce samedi, quelques élus du Sivos de la Haute Herbasse se sont déplacés dans la commune de Veyrins-Tuellins en Isère pour visiter le groupe scolaire ouvert en 2009.
Un élu de la commune et le cabinet « Design & Architecture de Grenoble » qui a été retenu pour la construction du groupe scolaire intercommunal à Miribel, ont commenté la visite et répondu aux questions des élus du Sivos.
De nombreuses réunions et rencontres vont suivre jusqu’à la construction de ce groupe scolaire.

La réunion publique pour la présentation du projet de construction du groupe scolaire aura lieu le vendredi 20 mai 2016 à 20h à l’Espace Haute Herbasse en présence des élus, du CAUE de la Drôme et de l’équipe d’architectes retenue.

Dimanche 10 avril 2016 Mont-Véroux

FÊTE DE CRÉPOL LES 6, 7 et 8 mai 2016

 

 

 

 

Le comité d’Animation de Crépol organise

FÊTE DE CRÉPOL LES 6, 7 et 8 mai 2016

LES ÉPOUVANTAILS FONT DE LA RECUP’

Vendredi 6 mai

            18h00 : Concours Familial de pétanque en doublette

Barbecue Géant / Buvette

 

Samedi 7 mai

A partir de 20h30 : Concert pop française / Variétés Internationales

Sur place : buvette, hot-dog, frites etc…

Suivi à 22h00 par un GRAND FEU D’ARTIFICE

 

Dimanche 8 mai

A partir de 7h00 du matin :

Vide Grenier, Marché Artisanal, Marché aux Fleurs

Organisés par l’association des parents d’élèves du RPI, « l’Abricot »

Réservation emplacement auprès de Céline au 06.82.58.81.44 Tarifs : 6€ les 4m et 10€ les 8m.

 

11h30 : APÉRITIF offert par la municipalité.

12h30 : FIDEUA Géante, (paella avec des pâtes) plateau repas 12€

(sur la place des écoles ou à la salle des fêtes en cas de mauvais temps)

13h30: Animation Chant avec la participation de Manue et Anaïs

14h00: Démonstration de TRONC DEBOUT avec Dominique FIGUET

15h00 : Défilé des Épouvantails accompagné des Pourkoapas

16h00: Représentation des POURKOAPAS

16h30: Représentation de Danse Sportive avec l’école de danse

« DEVIL STYLE DANCER » de Bourg de Péage.

17h00: Démonstration de Sculpture sur Bois avec Dominique FIGUET

17h 30: Tirage de la tombola

FÊTE FORAINE – BUVETTE – FRITES – HOT DOG – TOMBOLA – FÊTE FORAINE – BUVETTE        

 

quelques photos de la préparation du défilé, « Mod récup » et « ils tapent sur des bidons »…..

Dimanche 10 avril 2016 Mont-Véroux Dimanche 10 avril la Plaine P1030850

 

DSC00716

Ecole maternelle de Crépol, inscriptions pour la rentrée 2016.

 
 
Ecole maternelle de Crépol

Les inscriptions pour la rentrée 2016
(concernent les enfants nés en 2012 et 2013)
auront lieu du 02 avril au 20 mai.
le samedi 02 avril de 9h30 à 11h30
le mardi 26 avril de 15h30 à 17h00
et sur rendez-vous en dehors de ces permanences
(09.61.27.99.09)
Merci de vous munir :
• du certificat d’inscription établi par la mairie de la commune de résidence
• du carnet de santé de votre enfant.

AFF BELLA CIAO

Spectacle du groupe BELLA CIAO

Venez nombreux à la soirée du samedi 2 avril à 20h 30 à la salle des fêtes de Crépol

au profit des Amis de la chapelle St Roch (pour la rénovation de la chapelle)

Au printemps, les oiseaux se remettent à chanter, les concerts fleurissent.

Une chance de vous laisser entraîner dans une aventure où se mêlent rêve et réalité, de vous perdre dans les élucubrations de Grégoire, archéologue fantasque, qui voyage à travers les époques et à travers son univers farfelu. Laissez-vous surprendre et venez profiter d’un moment de musique inattendue.
La commune de Crépol et les Amis de la Chapelle St Roch vous attendent nombreux au spectacle du groupe BELLA CIAO « Vous n’êtes qu’une image perdue dans les âges ».

Bella Ciao s’oriente vers une mise en spectacle, à travers des scénarios imaginatifs.

Son répertoire est très éclectique, il mélange des influences jazzy (Nougaro), des chansons de la nouvelle scène française, tout en faisant des incursions dans la musique classique (Mozart, Bizet, Donizetti…), les musiques du monde (chants corses, andalous, tziganes, africains, hongrois, gospel…) mais aussi des grands classiques internationaux.

Le chef de coeur, Florian Devedeux, pianiste, harmonisateur, est aujourd’hui professeur au Collège International de Lyon.

fête de l'epouvantail 2

De ferme en ferme 2016

 

 

De ferme en ferme 2016
aura lieu les 23 et 24 avril 2016

Plus de 20 départements organisent l’opération «de Ferme en Ferme». Les paysans participant à cette démarche collective souhaitent ainsi communiquer, dans un esprit de vérité, sur leur métier et leur passion à des visiteurs souvent extérieurs au monde agricole.

De Ferme en Ferme, c’est l’occasion privilégiée de rencontrer les paysans sur leurs fermes, de voir et comprendre les modes de productions agricoles : visites commentées des fermes et des activités, démonstrations et dégustations de produits fermiers sont au programme.

Suivez l’épouvantail, cette sympathique mascotte, qui vous amène sans encombre jusqu’aux fermes ouvertes et accueillantes.

Pour se balader « de ferme en ferme », il suffit de se procurer le dépliant reprenant toutes les adresses et la carte routière, disponible sur le site ou auprès des départements organisateurs (voir Contactez-nous). Des chambres d’hôtes et des gîtes sont également proposés dans ces dépliants, ainsi que des restaurants partenaires de l’opération.

Historique

En 1993, l’opération est lancée en Drôme par trente agriculteurs qui veulent faire partager au public leur passion. Fort de la réussite drômoise, l’opération se développe dans le réseau CIVAM et la première opération nationale «La France de Ferme en Ferme» a lieu en 2000.

Organisation

Pour préparer au mieux ce week-end, les participants suivent une formation qui est aussi l’occasion pour eux de découvrir, approfondir ou simplement échanger sur l’agriculture durable. Les agriculteurs réalisent des panneaux explicatifs qui analysent et présentent le fonctionnement de la ferme au regard des trois piliers : environnementale, sociale et économique.

Les circuits de ferme en ferme reflètent le travail collectif mené par les agriculteurs sur leurs territoires, pour le maintien de campagnes vivantes.

« De Ferme en Ferme ® », c’est une démarche collective tournée vers la qualité, la vérité sur les produits et les prestations agricoles, dans le désir de communiquer et de transmettre une certaine conception de l’agriculture à des visiteurs souvent extérieurs au monde rural.

L’objectif est de :
– promouvoir les métiers de l’agriculteur sur la base des indicateurs de l’agriculture durable : économiquement viable, socialement vivable et équitable, écologiquement saine
– promouvoir les savoir-faire et les productions dans une démarche de qualité
– favoriser les démarches collectives qui s’inscrivent sur un territoire
– générer des rencontres et des échanges (lien ville-campagne)
– professionnaliser les agriculteurs à l’accueil du public par la formation.

L’opération est ouverte exclusivement aux agriculteurs en activité inscrits à la MSA. Ces agriculteurs élaborent leurs produits et/ou leurs prestations de façon non industrielle, dans des ateliers de taille limitée. Ils s’engagent à participer à une démarche de sensibilisation et d’évaluation de leurs pratiques agricoles par rapport à l’agriculture durable.

Chaque participant signe cette charte d’engagement qu’il doit respecter. Durant l’opération, des visites d’évaluation sont effectuées sans avertissement préalable et permettent de vérifier la bonne application du cahier des charges sur des fermes choisies au hasard. En cas de non respect de la charte, la participation aux éditions ultérieures pourra être refusée.

Chaque participant s’engage notamment à :

durant la préparation de l’opération,
– participer aux journées de formation et de préparation de l’opération.
– participer à l’auto-évaluation de ses pratiques agricoles par rapport à l’agriculture durable
– participer à des actions de promotion collective
– réaliser un épouvantail placé à l’entrée de la ferme.

lors du déroulement de l’opération,
– ouvrir son exploitation aux visites du samedi matin au dimanche soir, quelles que soient les conditions météorologiques
– aménager une aire de parking provisoire et à prévoir l’accès aux sanitaires pour les visiteurs
– aménager un point d’accueil abrité afin de pouvoir constituer les groupes pour les visites
– offrir une visite commentée des différentes activités de la ferme, les conditions de vie et de travail, les aspects techniques de la production et de la transformation
– communiquer au public le portrait de sa ferme selon l’évaluation faite par rapport à l’agriculture durable
– ne proposer des animations sur sa ferme que si elles ont un rapport direct avec les productions et les activités habituelles de sa ferme
– être en conformité avec les réglementations en vigueur sur les plans de la sécurité et de l’hygiène
– faire déguster gratuitement les produits de sa ferme ou proposer un avant-goût des prestations possibles.
– proposer à la vente les produits ou services issus de sa ferme à l’exception de tout autre produit.

 

Exposition à la Chapelle  St RochLes oeuvres de Sophie Thibaudat vernissage

L’art et la matière

 

 

Art_et_Matiere

 

 

 

 

 

 

Bonjour,

 

Habitué de ce lieu ou le découvrant, racontez-nous !

 

Nous cherchons des témoignages sur ce que la chapelle Saint-Roch vous procure.

 

Pourquoi, quand et en quoi aimez-vous y venir ?

 

Qu’est-ce qu’elle évoque pour vous ?

 

En trois mots, trois lignes ou trois pages, dîtes-nous ce que vous inspire ce lieu.

 

Une feuille de papier, un crayon, une enveloppe et même une boîte aux lettres avec son facteur sont là pour vous. N’hésitez pas à vous en servir !

 

Vos témoignages, rendus anonymes, serviront ensuite à l’élaboration d’un texte dont l’enregistrement sera diffusé pendant la durée du festival L’art et la matière.

 

D’avance merci pour votre participation

 


 

 

Betty Ruby, auteure, et Jean-Marc Jacob, plasticien, ont été retenus pour une installation artistique dans la chapelle Saint-Roch, dans le cadre du festival L’art et la matière, du 4 au 19 juin 2016.

 

Intitulée Assemblés, leur création s’inscrit dans la continuité d’une résidence lyonnaise en cours. A Rillieux-la-Pape, en banlieue lyonnaise, dans une tour vouée à la démolition, Ruby-Jacob questionne les fonctions de l’habitat urbain et la prégnance de l’environnement visuel.

 

Dans la continuité de ce travail, Ruby-Jacob habite l’espace de la chapelle Saint-Roch pour lier les deux expériences artistiques diamétralement opposées et pourtant symétriques.

 

A Rillieux-la-Pape comme à Crépol, les habitants participent aux interrogations liées au déterminisme paysager pour alimenter l’œuvre en construction.

 

A Saint-Roch, le visiteur sera accueilli par une foule figée sur des bancs d’église bouleversés. Dans un éclairage domestique, il s’avance vers le chœur et l’espace de la voix. Puis s’en retourne à d’autres perspectives.

 

ruby.jacob.art@gmail.com

Sans titre
                      Ecrire les murs et les plier Rillieux-la-Pape 2016 Betty RUBY et Jean-Marc JACOB

 

 

photo troupe théâtre